Porno Brutal

Porno amateur français brutal

Trois vieux célibataires baisent de force une jolie voisine dans leur appartement

btn_yellow

Pas toujours facile le voisinage ! Alors que la télé est à fond et qu’il se coule douce dans canapé en lisant un magazine de cul, ce gros lard entend cogner à sa porte avec insistance. Énervé, il se demande qui peut bien le déranger de la sorte et à une heure tardive. Se lever de son sofa est déjà une tâche bien ardue pour ce fainéant qui sera surpris de voir une jolie dame, taille fine et grande comme une tige, se pointer. C’est la voisine d’à côté qui se plaint du bruit et qui entre, comme une effrontée, dans son appartement négligé pour arrêter sa TV.

Très soupe au lait, il pique une colère noire, la projette dans le canapé puis, déchire ses habits dans l’intention d'abuser d'elle car il a encore perdu le contrôle. Alors qu’elle se met à hurler, deux autres briscards viennent pour le soutenir. Ils sont désormais trois sur cette femme qui ne voulait qu’une chose : le calme. Pendant qu’il tente de fourrer son braquemart dans la bouche de cette voisine qui se débat, les autres lui écartent les jambes, la passant à tabac au passage.

Sa chatte poilue et ses petits tétons sont à découverts, une motivation de plus pour ces mousquetaires qui vont, à tour de rôle, imposer à leur victime une pipe. Ils mettent l’appartement sens dessus dessous en forçant cette voisine rebelle à se déshabiller. Elle se bat comme un beau diable mais, face à ces gros bras, c’est peine perdue.

Contrainte de laisser son bec ouvert, elle goûtera aux couilles de chacun. Ses longues jambes fines, ses cheveux courts et son joli postérieur sont à la merci de ces keums. Ça faisait longtemps qu’ils n’avaient pas baisé alors, autant en profiter. Plus motivé que le reste, le gros lard ne s’arrête pas de filer des baffes à la voisine et, il est le premier à la baiser. Les autres n’attendent pas religieusement, ils participent en lui foutant les doigts dans tous les orifices.

En voilà une qui va sortir de là totalement amochée! L'amour à la française lui laissera un goût amer, avec des hématomes, l’anus et la foufoune complètement en charpie. Dur d’être la voisine de trois vieux ratés qui partagent un appartement de deux pièces.