Porno Brutal

Porno amateur français brutal

Une jeune caissière doit se soumettre sexuellement à son créancier

btn_yellow

La course poursuite commence dans la rue où une brunette de vingt ans fuit poursuivie par un mec musclé qui a l’air d’être dans une colère noire. Elle entre dans sa maison, se faufile dans le jardin puis, tout à coup, voit apparaître ce même keum aux allures de gangster. La dernière solution est de s’enfermer chez elle mais, le type avait déjà prévu le coup, il franchit le seuil de la porte en même temps que sa victime, la pousse sur le canapé et se jette sur elle pour conclure.

Pour la petite histoire, la jolie jeune fille avait une dette envers ce loubard qu’elle tardait à payer. Il a donc décidé de la prendre de force pour lui montrer de quel bois il se chauffe. Une rixe digne d’un combat de boxe démarre, la salope se débat comme un beau diable, elle parviendra juste à retarder l'heure du forfait car la force du gus est au moins deux fois supérieure.

Pendant qu’elle lutte, elle écarte ses cuisses et on peut voir son slip blanc dentelle qui fait bander l'agresseur de plus belle. Le mec enfonce alors brutalement ses mains pour toucher sa jeune touffe qu’il écrase ensuite de ses doigts durs. La chatte est sèche, il joue alors avec le clitoris afin d’obtenir une mouille suffisante pour la pénétration. Elle crie au secours mais malheureusement, personne ne l’entend car tout le monde est absent.

Le mec se donne alors toute marge de manœuvre. Il suce les nichons succulents de sa débitrice qui commence à faiblir. Il introduit ensuite son phallus dans la bouche de la jeune femme en poussant ses lèvres pulpeuses. Elle est obligée de sucer et c'est loin d’être terminé. Cet enfoiré lui recolle ses doigts tout en douceur sur son clito qui va enfin prendre feu.

La nana arrête un moment de lutter pour profiter de cet instant. A son tour, il la retourne, enlève ses sous-vêtements pour la culbuter. Elle résiste encore mais moins fort. La pénétration ne se fera pas en douceur, le macho écarte les cuisses de sa proie avec force dans l'intention de dilater ses deux trous. A la fois jouissif et humiliant, cette caissière regrette déjà d’avoir empruntée des sous à un lascar irrascible.